Peut-on dire de l’art qu’il est à la fois, superflu, et pourtant nécessaire?

Thème :        « Peut-on dire de l’art qu’il est,
à la fois superflu et pourtant nécessaire ? »

Essai de restitution du débat du café philo de chevilly-Larue.
28 juin 2000.

Animateur : Guy Philippon.  Guy Pannetier                        Modérateur : Jean Carassus.

Débat: L’art est en  quête de l’immortalité, les créateurs sont, à 90% les hommes car les femmes sont d’abord des procréatrices.
– Ce qui confirme ce que disait Dali : « L’homme crée, la femme procrée ». Pour lui, la procréation est le plus bel acte.
– Depuis l’homme de Cro-Magnon, l’homme laisse son empreinte, « Celle-ci donne du bonheur et de la beauté ».
6
L’artiste et l’artisan font « abstraction totale » du réel dans leurs œuvres, « Il n’y a pas de femme qui ait été l’égale de Mozart, de Beethoven »…
Durant les siècles écoulé, les femmes créatrices étaient mises à l’asile. Il est souhaitable d’identifier ce que sont l’art et l’artisanat.
– Auparavant les femmes n’avaient pas accès à la culture…
– Il ne faut pas identifier l’art en fonction de l’homme  ou de la femme. L’homme s’est rabattu sur l’art parce qu’il ne pouvait être l’égal de la femme.

– L’art est une technique, un savoir faire qui suppose un certain nombre de règles qui s’oppose à la science. Aucun savoir théorique ne justifie l’art. L’art est une pratique éclairée dont le but est la réussite plutôt que la connaissance qui s’applique aux choses sur lesquelles l’Homme a un pouvoir. L’artiste, l’artisan ont un pouvoir. Aucun homme ne produit le travail comme il a été fait, il ajoute sa singularité. L’artisan ne crée pas une œuvre d’art. L’artiste affirme en réaliser une, c’est un long débat.
– La plupart des œuvres d’art  africaines sont de l’artisanat. Le potentiel que représente l’art quand il est dans les mains d’un artiste existe à la différence.
– Entre art et artisanat il n’y a pas de différence, il n’y a pas de différence d’architecture. L’artisanat imaginaire est une idée de l’art. Le sentiment de l’art, c’est le sentiment du beau pour exprimer la jonction entre la beauté de l’esprit et de la matière.
– Deux critères définissent un objet d’art, celui-ci doit être unique et inutile matériellement. Plus un objet est utile matériellement, plus c’est un objet d’art.
– L’art correspond à des époques. Chaque époque a un style et quand il apparaît dans son époque, il est souvent décrié. L’art s’apprend, sauf en musique, et il peut correspondre à de l’artisanat.
– J’ai visité une exposition de sculptures de Picasso : dans des oeuvres réalisées avec des objets hétéroclites j’ai trouvé une certaine harmonie. Il faut un certain génie pour assembler les choses ordinaires et en faire une œuvre. Des artisans sont de véritables artistes
–  Ce n’est pas esthétique mais c’est génial !
– Tous les créateurs n’apprennent pas obligatoirement leur discipline d’art dans les écoles L’art est un prolongement de l’artisanat et l’apprentissage un travail répétitif.

– Pour réaliser une œuvre d’art, l’artiste crée en allant chercher au fond de lui-même. L’art de créer est complexe maintenant ; L’artisanat n’a pas beaucoup à voir avec l’art, on se complique les choses. La peinture c’est quoi ? Un tableau tout blanc, c’est aussi de la peinture. Il nous oblige à cogiter intellectuellement. Il n’y a plus d’art dans la rue et on fait un peu n’importe quoi. Quand on vit quelque part et que l’on est bien cela s’assimile un peu à de l’art.
– En Afrique, un artisan et un artiste traditionnels créent des œuvres d’art qui sont sacrées. Elles ne sont pas réalisées dans un but commercial.
– L’art dépend de la société dans laquelle il évolue. « L’amour de l’art est réservé à une minorité culturelle seule à en détenir le code » (Bourdieu) ; «  L’appréciation est l’achat d’une œuvre d’art ne sont qu’un signe de supériorité sociale ». Baudrillard.
– On ne pas sortir l’art du milieu culturel dans lequel il est crée. Dans des pays de cultures ou de rites différents, il faut que l’on vous initie avant de comprendre et d’assimiler le langage de l’art. Où que je sois, des choses vont m’interpeller, c’est ça l’art. L’art est une question de culture qui dépasse les frontières.

– Il faut apprendre à regarder. On éprouve ou,  on n’éprouve pas de l’émotion. On construit souvent des codes de l’art sur des mythes.

– Les gens qui achètent des œuvres d’art sont des gens favorisés, qui n’aiment pas forcément l’art. L’art n’a pas d’utilité pratique. Pour apprécier certaines formes d’art il faut avoir une éducation. La valeur de l’œuvre d’art est due d’abord à la valeur que les gens lui attribuent. L’art est utile pour son esthétisme, pour la sensation agréable qu’il dégage et pour le message qu’il apporte.
– Les œuvres d’art sont justement universelles. « Ces œuvres d’art qui nous ont précédé nous aident à vivre »…, « L’art s’attaque à la résistance » (Gide). Chaque œuvre d’art nécessite beaucoup d’énergie et de travail. Acheter un tableau ce n’est pas un acte bourgeois.
– L’artiste a d’abord une motivation égoïste, qu’est-ce qui défini l’intemporel, le beau ? En peinture il y a une constante, c’est le fameux nombre d’or. Il y a une différence entre occident et orient. Les occidentaux remplissent entièrement le tableau et les orientaux laissent un vide autour. Le phénomène des proportions est plus ou moins inné.

– « L’homme ne cesse pas d’emprisonner sa vie. Il est logique  d’en conclure que l’art, ça sert à libérer la vie que l’homme à l’emprisonner » (Primo Levi).

Cette entrée a été publiée dans Non classé, Saison 1999/2000, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Peut-on dire de l’art qu’il est à la fois, superflu, et pourtant nécessaire?

  1. cafes-philo dit :

    Le ciné-philo fut une bonne idée.
    Marier les divers moyens de communication enrichi les débats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>