Les actes gratuits

Les actes gratuits
Les actes gratuits ne sont que mensonges
Obligation d’une reconnaissance.
Un pouvoir acquis en toute indécence
Dans la faiblesse, ses racines plongent

J’habillerai mes pauvres à mes couleurs
Que dieu ou mon miroir m’en tienne compte
Goûte à goûte les larmes de la honte
S’effaceront, ainsi que les douleurs.

Je foulerai aux pieds l’humanité
Qui ne mérite pas la mansuétude
Et j’oublierai un peu la dignité
Pour culpabiliser par habitude

Tous ceux que j’aiderai, un peu, beaucoup
Et mon étoile sera très célèbre
Au moins le temps d’une oraison funèbre
Pour tous ceux qui m’aimaient, un peu, beaucoup.

Et si pour justifier votre pauvre vie
Vous croyez avoir quelque chose à apporter…
Vous vous fourrez le doigt dans le béné-
vole, jusqu’au fond de l’acte gratuit.

Ecrit, et dit par Florence Desvergnes
lors du café-philo de l’Haÿ-les-Roses
le 13 octobre 2004. Thème du débat:
«  L’acte gratuit existe-t-il ? »

 

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les actes gratuits

  1. Pannetier Guy Louis dit :

    Je naccepte que les actes gratuits soient des mensonges que pour la rime.
    le poète à des droits spécifiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>