Une seule langue est-elle souhaitable?

Une seule langue pour tous, est-elle souhaitable ?

Tout en haut de la tour de Babel la question
Posée aux hommes au sujet de leur ambition
S’est dissoute au milieu du kaléidoscope
Tourbillonnant d’un immense trombinoscope

Et pour sonder le cœur de toutes les nations
Bien au-delà de toute uniformisation
Certains allumés ont sorti leur stéthoscope
Pendant que d’autres s’évadaient en télescope

Ils écoutaient battre la chanson des passions
S’harmonisant dans la diversification
Des langues. C’est bien le meilleur stéréoscope
Pour comprendre un peu le kaléidoscope

Universel. Ce n’est pas une malédiction
C’est tout simplement la réponse à la question

Ecrit, et dit par Florence Desvergnes
lors du café-philo de l’Hay-les-Roses
le 9 février 2005.
Thème du débat:
«Une seule langue est-elle souhaitable pour tous les hommes ? »

 

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>