« La chèvre libre » ou « Rimaille azimutée »

« La chèvre  libre »  ou   « Rimaille azimutée »

Que veut dire la chèvre ?
Elle bêle et  re- bêle …..
Tout en me regardant d’un air exaspéré !
Que puis-je lui répondre ?
Le langage des « chèvres » ……  je ne sais pas parler !

« Bê …Bê » … répète-t-elle toujours me regardant
Ne sachant comment faire : je reste « bras ballants »
Soudain je tente un « Bê », souhaitant qu’elle comprenne
Que la « bête » : c’est moi ! …. qu’il faut qu’elle m’apprenne
Le langage des chèvres en deux  ou trois leçons
Et par ces quelques « Bê » …. fasse mon éducation !

Mais la chèvre est têtue, et toujours … elle bêle ….
Avec son bêlement, la bête m’interpelle :
Je me dis qu’elle excelle
Dans son langage de biquette rebelle
Quand ….. enfin !  ….  je comprends ce que me dit la belle !  :

Elle ne veut pas de corde (gênant sa barbichette) …. ni de collier au cou
Elle veut gambader  et brouter  librement …. c’est tout !
Et tout à coup la « chèvre » se mettant à parler me dit :
« Je savais bien que  tu étais  un peu « chèvre »  toi aussi »
Et moi de lui répondre : parlant  de « liberté » : je suis de ton avis !

Et voilà :   « Bê … Bê » …… mes amis (es) !
Si vous avez aimé cette histoire de chèvre
sans doute nous reverrons-nous :

…… à l’asile …. peut-être …..
ou
à la « chèvrerie » ……

Ecrit et lu par France Laruelle
Lors du printemps des poètes
Le 12 mars 2009 à L’Haÿ-les-Roses

 

 

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>