Lumière d’automne

Lumière d’Automne

Lumière éblouissante
D’un soleil blanc d’automne
Sur un cœur qui espère
Et pense aux heures qui donnent

Les feuilles ont déserté
L’arbre aux branches chenues,
Comme mes quelques pensées
S’attardent sur mon cœur nu.

Journée de solitude,
Consacré aux  Poilus,
Des temps de servitude,
De guerre et de salut.

Pas besoin d’être un peuple
Pour vivre guerre et salut.
A deux on vit l’extase
Et le lendemain cru.

Il restera le temps,
Et puis le souvenir,
Une peau, un corps blanc,
Une étreinte, un tenir…

Un demain où ce fût
Même si ce ne peut être ;
Une fidélité
Qui troue parfois l’absence.

Ecrit et lu par Danielle Vautrin
Lors du 12ème printemps des poètes à L’Haÿ-les-Roses
Le 10 mars 2010

 

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>