Savons-nous vivre en société?

Je suis un loup qui hurle avec les loups
Passager clandestin d’un train fantôme
Je suis l’alibi, je suis le symptôme
Des zélés élus et des gabelous

J’ai le verbe haut, les principes flous
J’ai tous les tampons et j’ai le diplôme
Au nom des droits de l’homme c’est un axiome
Je peux massacrer, je suis dans les clous

Je m’abandonne à la main invisible
Et sous sa direction imprévisible
Mon oracle manie les équations

Tout est au mieux dans le meilleur des mondes
Car j’ai trouvé ma place dans les rondes
Corruption ? Immixtion ? Pas de questions !
Gestion !

Ecrit et lu par Florence Desvergnes
lors du café-philo du 23 janvier 2013 à Chevilly-Larue
Thème du débat: « Savons-nous vivre en société? »

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>