Le droit de révolte a t-il un sens?

(Rondeau)

Motivé !

Des mots d’ordre frappés, sur le pavé
Sans hésitations, je suis motivé
La révolte en marche, sur ordonnance
Au macaron de mon appartenance
Mon droit au tintamarre est approuvé
Et c’est le patron qui va en baver !

Mes rêves de révolte sont délavés
Dissout la sédition dans la convenance
Des mots d’ordre

Désordre organisé, manif autorisée
Je marche de côté, les genoux entravés
Je suis élu, soldat, tyran en alternance
Car j’écris l’histoire en conscience et sans nuances
Les droits de l’homme s’endorment dans le marbre gravé
Des mots d’ordre

Ecrit et lu par Florence Desvergnes
lors du débat du café-philo à Chevilly-Larue le 25 septembre 2013
Thème: Le droit de révolte a t-il un sens?

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>