Le bouc émissaire est-il une notion archaïque?

Le bouc émissaire est-il une notion archaïque ?

Un cabri a bondi hors des sentiers battus
Oublie toute rancœur, oublie toute ta haine
Tu peux bien l’insulter, tu garderas ta peine
Le coupable s’est sauvé à bride abattue

Et bien que ce sujet fut cent fois débattu
C’est si facile au fond avec un peu de flemme
Un poil de lâcheté, d’aduler cette reine
« Mauvaise foi » a les oreilles rabattues

J’ai rêvé quelquefois d’un nouveau millénaire
Où les hommes raisonnent un peu mieux qu’un tambour
Où la guerre se déshabille et fait l’amour

Une bacchanale où Silène tutélaire
A couronné les fous et chassé les requins
Qui rassuraient les cons en gagnant des sequins.

Ecrit, et dit par Florence Desvergnes
lors du café-philo de l’Haÿ-les-Roses
le 13 novembre 2004
Thème du débat:
« La notion de bouc émissaire est-elle archaïque ? »

 

 

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Philosophie & Poésie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>